Saint-Marc-sur-Couesnon

logo du site
  • Saint-Marc-sur-Couesnon
  • Saint-Marc-sur-Couesnon
  • Saint-Marc-sur-Couesnon
  • Saint-Marc-sur-Couesnon
  • Saint-Marc-sur-Couesnon

Accueil du site > Pages Annexes > Déclaration d’ouverture de chantier

Déclaration d’ouverture de chantier

Une fois obtenue l’autorisation d’urbanisme nécessaire, la déclaration d’ouverture des travaux (DOC) est un document qui permet de signaler à l’administration le commencement de ses travaux. Elle doit obligatoirement être effectuée dès l’ouverture du chantier.

De quoi s’agit-il ?

L’ouverture de chantier se caractérise par :
• l’installation de palissades autour du chantier,
• l’arrivée du matériel,
• les premiers travaux de terrassement.

Le chantier débute au stade des travaux préparatoires dès lors qu’ils présentent une certaine importance.

Comment faire la démarche ?

La déclaration peut être effectuée :
• soit directement en ligne,
• soit au moyen du formulaire cerfa n°13407*02 déposé en 3 exemplaires à la mairie où se situe le terrain ou envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le formulaire doit être complété de pièces, dont la liste est limitativement énumérée sur la notice de la DOC.

À savoir : une DOC n’est pas nécessaire pour une déclaration préalable de travaux.

Quand peut-on commencer les travaux ?

Les travaux doivent impérativement être commencés dans un délai de 2 ans suivant l’obtention de l’autorisation d’urbanisme. Passé ce délai, l’autorisation n’est plus valable.

Il en est de même si, passé ce délai, les travaux sont interrompus pendant plus d’1 an.

Les travaux peuvent être échelonnés à condition que chaque interruption soit inférieure à 1 an et que les travaux exécutés d’une année sur l’autre soit suffisamment importants et significatifs.

Le titulaire peut demander le prolongement de son autorisation pour une durée de 1 an :
• si les travaux ne peuvent pas être commencés dans le délai de 2 ans
• ou s’il prévoit d’interrompre le chantier pendant plus d’une année.

La demande de prolongement doit intervenir 2 mois avant l’expiration du délai de validité de l’autorisation.

Le délai de validité initiale est porté de 2 ans à 3 ans pour les autorisations en cours de validité à cette date et pour celles accordées jusqu’au 31 décembre 2015.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF